riassunto: elezioni: non siamo in lotta

 

“Precisamente la lucha entre ambos, pertenecientes a distintas generaciones, es la lucha entre dos conceptos del futuro de Italia. Berlusconi parte como favorito, siempre ha ido por delante en las encuestas y está convencido de que obtendrá un tercer mandato al frente del Gobierno de Italia. Sin embargo, los 22 puntos de ventaja que tenía sobre su rival antes de la campaña se han evaporado hasta quedarse en torno a los cinco. Veltroni confía en los indecisos, cifrados en torno al 30%, para dar la sorpresa y encabezar la titánica tarea que espera al que gane las elecciones, si es que consigue una mayoría suficiente que le permita un Gobierno estable.

Italia está sumida en una crisis a todos los niveles: político, social y económico. Ambos candidatos prometen rebajas de impuestos para que el dinero en el bolsillo de los ciudadanos contribuya a reactivar la economía. Pero hay mucho más. “La primera urgencia del Gobierno deberá ser la reforma de las instituciones”, en particular la ley electoral ?que ha provocado la inestabilidad del sistema-, dice hoy Il Corriere Della Sera, uno de los diarios italianos de mayor tirada, que estima que el país está “exangüe, estancado y falto de infraestructuras modernas”. El Paìs.com

***

El Paìs dice che si scontrano due concezioni dell’Italia. La scommessa di Veltroni non è questa, se fosse ancora così non ci sarebbe partita. Veltroni scommette che gli italiani siano stanchi di Berlusconi. E’ questo il risultato che ci daranno le urne, quanti sono? Sono loro che diranno al Partito Democratico quanto vale.

Da leggere anche questo editoriale di Le Monde: Le retour de Berlusconi?

“Va-t-on assister à un nouvel épisode du film que l’Italie politique se joue depuis le début des années 1990 ? Tout semble l’indiquer alors que les Italiens votent, dimanche 13 et lundi 14 avril, pour élire la Chambre des députés et le Sénat. Le retour au pouvoir de Silvio Berlusconi apparaît à beaucoup d’observateurs acquis après le mandat interrompu du centre-gauche, conséquence de la défection d’une de ces petites formations qui ont l’habitude de vendre leurs voix au plus offrant. Aussi, comme chaque fois depuis la fin de l’hégémonie de la Démocratie chrétienne, le désenchantement et la lassitude l’emportent.

Pourtant, ce scrutin pourrait amener enfin un changement. Même si la droite se présente derrière un revenant, en la personne d’un Berlusconi revigoré par la perspective d’une nouvelle victoire, le paysage politique italien est en mutation. Sous la houlette de Walter Veltroni, la gauche démocratique s’est rassemblée sans s’embarrasser d’alliés dans les différents avatars des rescapés du communisme. Ce refus risque de lui coûter le pouvoir, mais il peut contribuer à faire progresser le bipartisme dans un pays célèbre pour ses coalitions contradictoires et éphémères. Ce serait un immense progrès, qui devrait être consolidé par une réforme de la loi électorale.

Car le gouvernement de centre-gauche mené par Romano Prodi n’a pas démérité. S’il est désavoué par les électeurs, c’est au contraire parce qu’il a su engager des réformes courageuses que l’équipe précédente, justement présidée par M. Berlusconi, avait négligées. Il s’est heurté à des intérêts catégoriels et n’a pas pu mener à bien la mue d’un système économique qui a naguère été performant, mais qui est maintenant à bout de souffle.

La recomposition en cours du paysage politique a cependant un prix : le retour aux affaires du “Cavaliere”, l’homme le plus riche d’Italie, dont les turpitudes ont échappé aux magistrats les plus pugnaces. Ce n’est une bonne nouvelle ni pour l’Italie ni pour l’Europe. Chaque fois qu’il a occupé le Palazzo Chigi, Silvio Berlusconi a fait honte à ses concitoyens et entravé l’intégration européenne. Il risque d’en aller de même si les Italiens, en toute liberté, lui accordent demain une majorité, aussi ténue soit-elle.”

Annunci

Rispondi

Inserisci i tuoi dati qui sotto o clicca su un'icona per effettuare l'accesso:

Logo WordPress.com

Stai commentando usando il tuo account WordPress.com. Chiudi sessione /  Modifica )

Google+ photo

Stai commentando usando il tuo account Google+. Chiudi sessione /  Modifica )

Foto Twitter

Stai commentando usando il tuo account Twitter. Chiudi sessione /  Modifica )

Foto di Facebook

Stai commentando usando il tuo account Facebook. Chiudi sessione /  Modifica )

w

Connessione a %s...